Remerciements

Loten Dahortsang

Loten Dahortsang est né en 1968 à Lhassa, au Tibet. En 1979, il est allé au Népal et est entré au monastère kopan de Lama Zopa Rinpoché. Depuis 1982, il vit à l'Institut monastique de Rikon. Il a été formé par son oncle, Gesche Jampa Lodro, Tulku Lama Lodro Rinpoché, les anciens abbés du monastère, Gesche Ugyen Tseten et Gesche Gedün Sangpo. Depuis 2002, il poursuit ses études en épistémologie bouddhiste à l'université monastique de Sera en Inde du Sud et depuis 2006 dans une méditation approfondie de plusieurs années et des études sur le Tantra Kalachakra au monastère de Jonang dans le nord de l'Inde.

Il dirige des séances de méditation au monastère de Rikon et dans des centres bouddhistes en Europe. Le livre « Lu Jong – La plus ancienne théorie du mouvement tibétain des moines dans les montagnes » de Tulku Lama Lobsang, O.W. Barth Verlag a été conçu et traduit par lui. J'ai terminé ma formation de professeur de Lu Jong avec Loten Dahortsang. Vous pouvez en savoir plus sur Loten Dahortsang ici.

Tulku Lama Lobsang

Tulku Lobsang

Tulku Rinpoché est un maître bouddhiste très respecté et un médecin respecté de la médecine tibétaine. Pour aider le plus grand nombre de personnes possible, Tulku-la parcourt le monde depuis 2000 pour diffuser les connaissances précieuses et la sagesse de sa vénérable lignée, y compris Lu Jong.Tulku Lobsang Rinpoché est né à Amdo, au Tibet, en 1976 et a commencé son éducation monastique officielle lorsqu'il est entré au monastère de Sowa à l'âge de six ans. Cinq ans plus tard, Tulku-la s'installe au monastère de Nangzi Bön, le plus grand monastère Bon du Tibet. À cette époque, les moines du monastère de Sowa cherchaient la réincarnation de leur lama. À l'âge de 13 ans, Tulku Lobsang Rinpoché a été reconnu comme la 8ème incarnation du Lama Nyentse.

Tulku Lobsang Rinpoché a ouvert le cabinet Lu Jong à tout le monde. En tant que réincarnation d'un haut dignitaire bouddhiste - le Lama Nyentse - Rinpoché a appris Lu Jong dès son plus jeune âge auprès de différents maîtres de différentes traditions et de toutes les lignées. En Occident, Tulku-la a rencontré beaucoup de gens qui étaient mentalement déséquilibrés. Rinpoché a recueilli et modifié les anciens mouvements de Lu Jong pour les rendre plus accessibles au corps et à l'esprit occidentaux.

Song Arun

Il est titulaire du Brevet des professeurs des arts martiaux chinois internes, reconnu par le ministère français de la Jeunesse et des Sports, et du 4e Dan en Wushu - arts martiaux chinois. Il enseigne depuis 1987 dans toute l'Europe et aux États-Unis les arts martiaux et énergétiques asiatiques tels que le Tai Ji Quan, le Qi Gong, le Tui Shou (poussée des mains), le San Shou (combat libre) et la maîtrise des combinaisons avec des "armes" (épée, sabre, bâton). Sa pratique régulière et sa grande expérience de ces arts énergétiques chinois font de lui un expert.

Song Arun est également le fondateur de l'association "Arts Harmonie" à Colmar, qu'il dirige depuis 1991. Cette association joue un rôle essentiel dans la diffusion de techniques d'harmonisation de l'être, mais aussi dans le développement du sens de la solidarité. Song Arun a su concilier le bien-être et le développement de valeurs humaines telles que la gratitude, l'estime et le respect, afin d'établir une philosophie du bien-être. De cette association est né le projet "Bibliothèques aux coins du monde", qui a permis des réalisations en Thaïlande, en Haïti, au Ladakh et au Burkina-Faso.

Il consacre une grande partie de son temps à l'initiation des débutants et à la formation des élèves enseignants. Son enseignement est axé sur une pratique de bien-être et d'harmonisation qui prend en compte le pratiquant dans sa globalité, à tous les niveaux : énergétique, émotionnel, mental et physique. Il a formé de nombreux élèves qui enseignent actuellement dans différentes régions de France et notamment en Alsace.